Ici, c’est comme dans un conte…

Nous roulons sur une voie rapide, sur une route parfaitement goudronnée, délimitée par une ligne jaune parfaite elle aussi. Nous sommes entourés d’arbres. C’est superbe. Le GPS nous signale que nous sommes arrivés. Effectivement, sur la droite, avant de pénétrer dans un sous-bois, un panneau nous indique Les Jardins de l’Achillée Millefeuille. Rien que le nom invite à la rêverie. Nous nous enfonçons loin de la route et nous découvrons notre gîte pour les deux prochaines nuits.

La magie opère de suite. C’est le genre d’endroit que l’on aime. Un havre de paix en pleine nature au coeur des bois. Le genre d’hébergement que l’on pourrait même qualifier d’insolite.

Nous sommes accueillis par Claude, le propriétaire des lieux depuis 27 ans. Il a commencé par acheter un champ abandonné sur lequel il a planté 3000 arbres. Il a ensuite construit de ses propres mains sa maison qui impressionne de par la taille des troncs avec laquelle elle est construite. Puis les différentes cabanes et enfin le gîte.

Nous entrons, il nous demande : « alors, vous avez réservé le grenier, vous connaissez la particularité ? » Nous, avec un grand sourire : « non du tout ». Puis, nous sommes coupés dans notre conversation par l’arrivée d’un autre couple…

Quelques minutes plus tard, Claude nous emmène découvrir ce fameux grenier, accessible en empruntant un petit chemin puis en grimpant un escalier en bois. La cabane est charmante, il fait chaud à l’intérieur, très froid à l’extérieur. À peine passé le pas-de-porte, on s’y sent déjà bien. Oui mais… Claude revient sur cette particularité qui caractérise cette cabane : elle est dotée d’un lavabo mais les toilettes sont sur le palier, en plein air. La douche est en bas, en dessous de l’escalier. En plein air. Claude se veut rassurant : l’eau de la douche est très chaude. Il nous précise que son établissement est complet ce soir mais pas demain et que si nous voulons changer de chambre, il n’y a aucun problème. Alors oui, faisons comme ça !

Ce soir-là, nous dormirons comme des bébés dans une chambre en bois très chaleureuse et dans un lit plus que douillet.

Le lendemain matin, nous rejoignons la maison de Claude et Monique pour le petit déjeuner. L’intérieur est sympathique et chaleureux, à l’image de Claude d’ailleurs. Il est 8h, il nous accueille derrière les fourneaux et nous présente le menu du petit déjeuner : pour commencer, un jus fait maison à base de canneberge mélangée à une plante médicinale bonne pour la digestion. Puis, 3 sortes de pains, des muffins, de la salade de fruits à la cardamome, du yaourt et une préparation à base de quinoa. Pour tartiner notre pain : du beurre d’amande, de la confiture maison et du sirop d’érable. Nos yeux brillent, nos papilles frétillent. Pour finir, une omelette dont les oeufs sont pondus par les poules de la maison, agrémentée d’herbes du jardin.

Monique est herboriste, voilà qui explique l’incorporation de certaines plantes dans notre petit déjeuner. Et ce n’est pas pour nous déplaire.

Le reste de la journée nous le passerons dans le coin, à suivre les sentiers conseillés par Claude qui, natif de la région, en connaît les moindres recoins.

Notre deuxième nuit sera aussi bonne que la première, avec la douche en plus. Le petit déjeuner, quant à lui, sera différent de la veille mais tout aussi varié et savoureux.

Un endroit irrésistible, un propriétaire super chouette que nous ne sommes pas prêts d’oublier. Tout est fait pour que l’on se sente bien, jusqu’aux petits déjeuners qui sont préparés avec des produits et ingrédients du jardin. On est en pleine nature tout comme les poules, le chat et les petits suisses (appellation locale pour les chimpunk), qui cohabitent sans problème et qui ont l’air d’avoir trouvé leur coin de paradis eux aussi.

Nous avons passé un très bon moment dans Les Jardins de l’Achillée Millefeuille que nous avons dû quitter, avec regret pour continuer notre road-trip. Car oui, nous serions bien restés une ou deux nuits supplémentaires pour profiter de cette quiétude et papoter avec Claude.

IMG_1139   Auteur : Alisson

4 commentaires

  1. J aimerais avoirnde lninfo sur les disponibilités

  2. c’est mon parrain et j’en suis très fière

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *