Nous avons profité de notre troisième séjour à l’Île Maurice pour aller faire un petit tour chez sa voisine : l’Île de la Réunion. Les deux îles se rejoignent en 30 minutes, par avion. La durée de vol est très courte mais le coût du billet lui est assez cher. Nous trouvons que combiner ces deux destinations est une très bonne idée puisqu’elles sont proches et totalement différentes.

La Réunion est une destination parfaite pour les amoureux de la nature. Les activités et les randonnées ne manquent pas, les bassins, cascades et rivières non plus. Nous y avons passé cinq jours intenses voir même fatiguants, mais nous voulions en profiter au maximum et avoir un bon aperçu de l’île intense.

Dans cet article je vous parle de notre première fois à la Réunion en vous annonçant tout de suite que nous y retournerons. Vous trouverez de quoi vous inspirer pour organiser votre voyage du côté Nord et du côté Est de l’île.

L’Île de la Réunion en quelques mots…

Le volcan du Piton des Neiges, endormi depuis 12000 ans est à l’origine de la création de l’Île de la Réunion. Il y a trois millions d’années, la croûte terrestre a cédé sous la pression de la chaleur et l’île a commencé à se former. Le Piton des Neiges s’est ensuite écroulé sur lui-même laissant le Piton de la Fournaise continuer son travail de construction de l’île. Un volcan est considéré comme éteint après 10 000 ans d’inactivité hors, le Piton des Neiges est toujours considéré comme endormi par les spécialistes qui pensent qu’il pourrait se réveiller un jour.

QUE FAIRE DANS LE NORD DE LA RÉUNION ?

LE CIRQUE DE SALAZIE

Le cirque de Salazie est surnommé le royaume des cascades, sa route unique en est bordée. En arrivant de Saint-Denis, elles sont principalement concentrées sur la gauche et l’une se distingue des autres : Le Voile de la Mariée, sa hauteur est interminable. Il y a aussi l’insolite cascade « Pisse en l’air », indiquée par un panneau… Je ne vous en dis pas plus, vous passerez obligatoirement devant (ou dessous :)) ! La pluie est particulièrement abondante de ce coté de l’île ce qui donne lieu à une végétation luxuriante et variée.  Les paysages sont magnifiques.

Découvrez nos immanquables dans le Cirque de Salazie : 

× MARE À POULES D’EAU : ce lieu enchanteur est situé au cœur du cirque de Salazie, sur la route d’Hell-Bourg. On y trouve quelques pêcheurs, des fleurs de toutes les couleurs et surtout, une vue imprenable sur le  Piton des Neiges. C’est un spot photos idéal, surtout le matin de bonne heure lorsque le calme règne et que les arbres et le piton des Neiges se reflètent dans la mare.

× LE VILLAGE D’HELL-BOURG : Labélisé « Plus beau village de France », Hell-Bourg regroupe un certains nombre de maisons typiques colorées appelées cases créoles. Je vous conseille de faire le tour du village en empruntant la route principale puis bifurquer quand bon vous semble pour vous perdre dans les ruelles.

× LE BELVÉDÈRE POINT DU JOUR : ce point de vue situé avant le village d’Hell-Bourg offre une vue incroyable sur le Piton d’Anchaing. Ce piton, inscrit au Patrimoine mondial de l’UNESCO, porte le nom d’un esclave qui a fui la maison dans laquelle il servait pour se réfugier sur cette montagne avec sa femme Eva. On retrouve d’ailleurs une fontaine à l’effigie d’Eva dans le centre-ville d’Hell-Bourg

LA VANILLERAIE

La Vanilleraie est un atelier artisanal de production de vanille bourbon qui se visite avec un guide. Pendant 1h, nous apprenons et assistons aux différentes étapes de production de la seconde épice la plus chère au monde. Vous continuerez la visite en passant par la pièce de séchage et de maturation avant commercialisation. Le processus est bien plus long et détaillé que ma description puisque deux ans s’écoulent entre la récolte des gousses et la commercialisation de la vanille. Cette visite vaut vraiment le détour, on en ressort incollable sur la vanille ! C’est une visite très intéressante qui lors de notre venue était animée par une guide vraiment rigolote et pédagogue. Vous visiterez d’abord la plantation et avec un peu de chance, vous assisterez à la pollenisation d’une fleur. 

INFOS PRATIQUES

Qu’est ce que la vanille bourbon ? la vanille bourbon est le label qui différencie la production de vanille de l’Océan Indien (La Réunion, Madagascar…) aux autres productions mondiales. La Réunion produit deux tonnes de vanille par an, Madagascar sept tonnes par an.

Comment reconnaître une vanille de qualité ? la couleur marron, la texture huileuse et la souplesse d’une gousse sont signes d’excellence. 

Achat de vanille : la production est faible cette année et la vanille est très chère. Il faut compter 1000€ pour 1kg et 13€ les 4 gousses produites et vendues sur place.

LA CASCADE NIAGARA

La cascade Niagara est une chute d’eau formée par les eaux de la Rivière Sainte-Suzanne. Lorsque nous y étions, faute de pluies fortes et récentes, le débit n’était pas très impressionnant mais le cadre est plutôt chouette. La cascade est à flanc de colline et se jette dans une rivière dans laquelle nous pouvons nous baigner.

QUE FAIRE DANS L’EST DE LA RÉUNION ?

BASSIN BLEU

En arrivant depuis la route qui longe cet endroit situé à Sainte-Anne, le bleu du bassin ne saute pas spécialement aux yeux. Il faut se garer et contourner les rochers pour découvrir une eau bleue incroyablement transparente. La baignade dans ce bassin d’eau douce, bien que très fraîche, est très agréable.

LE PONT SUSPENDU DE LA RIVIÈRE DE L’EST

Actuellement fermé au public, ce pont a été construit pour relier Saint-Benoît et Sainte-Rose en 1894. Il a résisté à tous les cyclones et est devenu un lieu de promenade pour les piétons. Il est fermé depuis plusieurs années pour rénovation mais aucune date de réouverture n’est communiquée. 

NOTRE DAME DES LAVES

L’ANSE DES CASCADES À SAINTE-ROSE

Cet endroit est une succession de cascades qui coulent sur les falaises. Un petit chemin aménagé permet de les admirer de près. L’Anse des Cascades est un lieu vraiment insolite : d’un côté les cascades, de l’autre l’océan et les palmiers par dizaines. À ne manquer sous aucun prétexte.

LA ROUTE DES LAVES

Lorsque le Piton de la Fournaise entre en éruption, il arrive que les coulées de lave sortent de l’enclos du volcan pour traverser cette fameuse Route des Laves et se jeter dans la mer. Sur quelques kilomètres, le paysage est grandiose et lunaire.

LE CIRQUE DE MAFATE

Mafate est l’un des trois cirques que compte la Réunion mais il se différencie de Cilaos et Salazie car il est accessible uniquement à pied ou en hélicoptère. Si vous entreprenez une ou plusieurs randonnées dans Mafate, vous vous rendrez vite compte que la vie s’organise autour des hélicoptères qui ravitaillent les villages environ une fois par semaine. Un mode de vie et une façon de consommer dont on devrait s’inspirer ! Le nom de Mafate a été donné en référence à un chef de clan d’esclaves. En malgache, Mahafaty signifie « qui tue ». Nous n’avions qu’une journée pour fouler les terres de Mafate alors nous avons choisi une randonnée de niveau moyen dont l’aller-retour est réalisable sur une journée. Je vous conseille de partir très tôt le matin pour deux raisons : pour en profiter et ne pas stresser par rapport au timing mais également à cause de la météo changeante. Il fait généralement très beau le matin et le temps se couvre l’après-midi. Il faut compter 2h de route depuis Saint-Denis jusqu’au Col des Bœufs qui est le point de départ de la randonnée jusqu’à la Nouvelle. La Nouvelle est un petit village au cœur de Mafate. La rando commence par un chemin simple d’environ 2 km puis continue par une longue descente via des marches assez hautes et inégales. Le reste de la balade se fait en descente ou sur du plat sur un terrain varié qui alterne chemins, pierres et escaliers. Après 2h de marche, on arrive enfin à la Nouvelle. Nous vous conseillons de vous y arrêter deux petites heures pour boire un Cot (boisson gazeuse locale) dans l’un des bars du village et de reprendre des forces avec un petit repas local. Ensuite, nous vous conseillons de faire le tour du village et allez jusqu’au point de vue de la Nouvelle qui surplombe le cirque. La vue est époustouflante. Il ne m’est pas facile de vous décrire le chemin à emprunter alors n’hésitez pas à demander à un habitant du village

Repartez tranquillement en reprenant le chemin inverse jusqu’au Col des Bœufs… Attention, ça grimpe et le retour est beaucoup plus difficile que l’aller. Prévoyez de l’eau, quelques petites choses à grignoter et surtout un k-way et de bonnes chaussures. Nous avons eu de la chance, la météo était radieuse jusqu’à 13h. Ensuite, le temps s’est couvert puis la pluie a commencé à tomber ce qui a largement compliqué notre remontée : terrain glissant, cailloux glissants, flaques… D’où l’intérêt d’avoir de bonnes chaussures et un bon k-way pour rester un minimum au sec ! 

Durée de la randonnée : 4h AR – 15 km AR.

LA RANDONNÉE DU PITON DE LA FOURNAISE

C’est quelque chose… d’inoubliable ! Nous sommes montés à 2632 mètres d’altitude, jusqu’au cratère Dolomieu qui est le plus haut cratère du volcan. Pour en savoir plus, retrouvez notre article consacré à la randonnée du Piton de la Fournaise. Infos pratiques et conseils. Cliquez ici

C’est sur cette image incroyable, d’un des volcans les plus actifs au monde, que je clôture ce premier article sur l’île de la Réunion. Car oui, nous y retournerons, encore et encore même. Nous sommes réellement tombés amoureux de cette île alors vivement le round 2 !

Un grand merci à David, un ami Réunionnais amoureux de son île et de la nature, qui connaît les sentiers et les endroits secrets de l’île comme sa poche. Il nous a accompagné et largement aidé à organiser notre notre court séjour sur l’île intense.

IMG_1139   Auteur : Alisson

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *