Un voyage à l’Île Maurice est inévitablement associé aux plages et aux eaux turquoises. On ne vous dira pas le contraire. En revanche, il serait dommage de s’arrêter au paysage carte postale et occulter toutes les bonnes choses locales, le « made in Mauritius » comme nous aimons l’appeler. À l’Île Maurice on mange très bien, on rencontre des gens sympas, on côtoie des cultures différentes et pourtant en totale harmonie, on se laisse porter par l’histoire de l’île pour mieux comprendre le multiculturalisme, on se laisse tenter par l’artisanat local : le rhum, le sucre, le thé… Cette petite île pleine de ressources à une âme, un savoir-faire local varié que les mauriciens se font un plaisir de nous faire découvrir.

Dans cet article on vous parle des bonnes adresses que nous avons dénichées entre musées, rhumerie, shopping et bons restaurants !

ET SI VOTRE VOYAGE À l’ÎLE MAURICE COMMENÇAIT PAR UNE AVENTURE SUCRÉE ?

L’Aventure du Sucre est la visite culturelle à ne pas manquer. Installé dans une ancienne sucrerie, ce musée de 6000 m² très bien documenté, retrace l’histoire de Maurice. On apprend que l’île s’est développée avec l’arrivée des premiers Hommes venus exploiter la canne à sucre, il y a 400 ans seulement. La visite se déroule autour de 10 thématiques : des origines de l’île, au sucre à travers les âges en passant par l’histoire et les progrès technologiques, sans oublier la dégustation d’une variété impressionnante de sucre mais également de rhum.

Prévoyez un petit moment car le musée est immense et comme je vous le disais, richement documenté. Il y a beaucoup à lire, à regarder et même à écouter sans oublier le passage par la machinerie où l’on se retrouve au milieu des immenses machines de l’ancienne usine.

Nous trouvons intéressant de venir à l’Aventure du Sucre en début de séjour afin de comprendre les origines, l’histoire et le cosmopolitisme de l’Île Maurice. Vous pouvez par exemple profiter de votre balade dans le Jardin de Pamplemousse pour vous rendre au musée qui se trouve juste à côté.

AMATEURS DE RHUM, RENDEZ-VOUS À LA RHUMERIE DE CHAMAREL

5 hectares de champs de canne à sucre
2 variétés de canne à sucre cultivées
20 tonnes de canne à sucre ramassées chaque matin
600 litres de rhum produits chaque jour
150 000 litres de rhum produits par an

Voilà quelques chiffres qui en disent long sur cette distillerie. La rhumerie de Chamarel est l’une des rares au monde à être indépendante. Les récoltes sont faites à la main, le jus de canne traité avec minutie et la distillation peut se faire selon deux méthodes différentes. Les fibres restantes sont séchées ou brûlées avant d’être utilisées comme engrais ou encore pour produire de l’énergie. Une rhumerie écolo donc !

La rhumerie est un lieu paisible dans lequel on pénètre en petit groupe, accompagné d’un guide. On s’y sent bien, c’est beau, fleuris et joliment décoré.

La visite dure environ 45 minutes, le temps pour le/la guide de nous expliquer le processus de fabrication et nous proposer, à la fin, une dégustation. Vieux rhums, rhums premium ou encore liqueurs, vous aurez l’embarras du choix.

La rhumerie de Chamarel fait clairement partie des lieux à visiter lors d’un voyage à l’Île Maurice. Le cadre est zen et enchanteur et la visite guidée intéressante, que l’on soit amateur de rhum ou pas !

AMATEURS DE THÉ, SUIVEZ-DONC LA ROUTE DU THÉ

La route du thé, dans le Sud de l’île, comprend trois étapes : le Domaine de Saint-Aubin et son rhum, Bois Chéri et son thé, et enfin, le Domaine des Aubineaux et sa maison coloniale.

Étape 1 : l’usine de thé Bois Chéri

Le thé bois chéri est fabriqué à l’Île Maurice uniquement et est très consommé par les Mauriciens. L’usine organise des visites guidées où l’on suit les étapes de production : de la cueillette jusqu’à l’emballage, en passant par le flétrissage, la fermentation, le séchage et le tamisage. La visite se termine par une dégustation des différents arômes tels que le thé à la vanille, aux fruits exotiques, à la bergamote ou encore au caramel. Si vous souhaitez acheter du thé Bois Chéri, sachez qu’on le trouve dans tous les supermarchés de l’île.

Étape 2 : la rhumerie de Saint-Aubin

La rhumerie de Saint-Aubin est moins impressionnante que celle de Chamarel. La manufacture d’origine n’existe plus, on y trouve simplement une petite structure qui a été recrée spécialement pour que les visiteurs puissent assister aux différentes étapes du traitement de la canne à sucre. En revanche, le rhum Saint-Aubin est une référence mondiale. La dégustation est possible au sein du domaine et Franck vous conseille le classique rhum à la vanille.

Étape 3 : le Domaine des Aubineaux

On trouve ici l’une des dernières demeures coloniales typiques du 19 ème siècle. La visite peut se faire en toute liberté ou avec un guide qui nous parle de l’histoire de Maurice et en particulier de la Compagnie des Indes.

Si vous décidez de vous lancer sur la route du thé, sachez que vous n’avez aucune obligation et que vous pouvez choisir vos étapes sans nécessairement les faire toutes les 3. Vous pouvez également organiser vos visites selon vos envies, dans l’ordre souhaité.

OÙ MANGER À l’ILE MAURICE ? LA LISTE DE NOS COUPS DE COEUR

Restaurant l’Alchimiste : notre coup de coeur fooding.

Qu’est-ce-qu’on s’est régalés dans ce restaurant qui n’est autre que le restaurant de la rhumerie de Chamarel. Le cadre est superbe, le service impeccable et la cuisine, délicieuse, élaborée à partir de produits du domaine de Chamarel.

Restaurant Le Fangourin : notre coup de coeur menu

Le restaurant Le Fangourin est le restaurant de l’Aventure du Sucre et il est notre autre coup de coeur fooding. La nourriture de saison, issue de la production locale est délicieuse. Nous avons pris place sous la varangue, avec une superbe vue sur la montagne Pieter Both et avons savouré un excellent menu : Mille-Feuilles de marlin fumé de façon artisanale en entrée, suivi d’un poisson rôti enrobé aux épices en plat et la cerise sur le gâteau : un moelleux chocolat noir au coeur tendre et sa boule de glace. De quoi remplir nos bidons jusqu’au lendemain.

Restaurant La Falaise Rouge : notre coup coeur décor de rêve.

La première chose que j’ai dite en pénétrant dans ce restaurant c’est « wahou ». Et pour cause ! ici, on mange sur une falaise, face au lagon de Mahébourg. On se régale autant avec les papilles qu’avec les yeux. La carte propose plusieurs plats mauriciens ainsi qu’une spécialité testée et approuvée par Franck : le carry de cerf.

Restaurant La Vieille Rouge : notre coup coeur langouste

De prime abord, ce restaurant ne nous a pas fait super envie et pourtant… Heureusement, nos doutes se sont vite effacés en voyant que toutes les tables étaient occupées. Ce spécialiste des fruits de mer propose une cuisine fraiche et des langoustes énormes : le chef a apporté ma langouste en personne en m’annonçant fièrement qu’elle pesait presque 1 kg. Après s’être régalés, nous sommes allés marcher le long du front de mer situé à deux pas du restaurant.

KOTPIALE, UNE MARQUE DE VÊTEMENTS 100% LOCALE QUI A LE VENT EN POUPE

C’est dans la petite boutique de la Valley de Ferney, dont nous vous parlons dans un autre article, que nous avons découvert cette marque. Il y avait un portant de vêtements à l’humour décalé, 100% inspiré de la culture locale, qui a attiré notre attention. On aime dénicher les choses qui sortent de l’ordinaire alors cette découverte a éveillé notre curiosité. La marque, fondée en 2015 par deux soeurs, propose une collection de vêtements pour femmes et hommes en mettant l’accent sur la culture et l’artisanat mauricien. La veille de notre départ, nous sommes allés dans la boutique Kotpiale située à Rose Hill et avons été accueillis avec une bise et un café. En créole, Kotpiale signifie « Où tu vas ? / Tu fais quoi ? ». La marque, soucieuse de limiter son impact écologique, travaille avec des tissus recyclés et/ou inutilisés par les marques internationales dont de nombreuses usines se trouvent à Maurice. Les tissus sont de bonne qualité et l’humour largement au rendez-vous. Si vous cherchez un cadeau original à rapporter, c’est bien ici qu’il faut aller. N’hésitez pas à demander la signification des dessins ou des phrases floquées sur les vêtements.

Avec cet article, j’espère vous avoir inspiré en vous donnant quelques idées de visites culturelles immanquables ou d’adresses où le savoir-faire mauricien est plus que jamais mis à l’honneur. Je ne le répéterai jamais assez, ne parler que des plages mauriciennes est si réducteur pour cette île aux 1000 visages, couleurs, saveurs.

IMG_1139   Auteur : Alisson

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *