Nous sommes à la fin du mois de juin et la saison des champs de lavande bat son plein en cette période de l’année, un peu comme un aimant, l’or bleu ne cesse d’attirer les curieux et les amoureux de belles images. Pour ce premier séjour en Provence pendant la floraison de la lavande, nous avons posé nos valises dans les Alpes-de-Haute-Provence mais également dans le Vaucluse. Pour cette petite escapade provençale, la première depuis plusieurs mois, nous voulions en prendre plein les yeux face à l’or bleu.

Dans cet article on vous dévoile une liste de spots, non exhaustive, pour profiter au maximum de cette période éphémère et merveilleuse.

OÙ ET QUAND VOIR LES CHAMPS DE LAVANDE EN PROVENCE ?

QUAND PHOTOGRAPHIER LA LAVANDE ?

La saison de la lavande est courte puisqu’elle s’étend de mi-juin à fin juillet. Autant vous dire que cette période de floraison éphémère nécessite de vous renseigner en amont avant de vous lancer à la quête de l’or bleu. Cette année par exemple, elle a fleuri avec 2 semaines de retard à cause du gel.

LAVANDE OU LAVANDIN ? QUELLES DIFFÉRENCES

On entend parler de lavande mais en réalité, ce que l’on observe le plus est le lavandin. Alors, quelle différence et comment les reconnaître ? La lavande fine, autrement dit l’or bleu, ne pousse qu’à partir de 500 mètres d’altitude sur les versants ensoleillés des montagnes. La qualité des lavandes augmente avec l’altitude. La couleur de la lavande fine varie du blanc bleuté au bleu, son odeur à des notes florales douces et herbacées enivrante. Le lavandin quant à lui, pousse dès le niveau de la mer et jusqu’à 1000 mètres d’altitude. On observe ses vagues bleues régulières à perte de vue. Son odeur est fraîche, plus forte le soir, à la tombée de la nuit et légèrement camphrée. Le lavandin est réputé plus résistant.

OÙ PHOTOGRAPHIER LA LAVANDE DANS LES ALPES-DE-HAUTE-PROVENCE ?

1° L’INCONTOURNABLE PLATEAU DE VALENSOLE

Le plateau de Valensole est the place to be pour photographier les champs de lavande. Il est incontournable, largement relayé sur les réseaux sociaux et donc rapidement bondé aux premières floraisons. Nous nous y sommes rendus fin juin, nous avons roulé autour du plateau en journée. Nous nous sommes arrêtés ici et là, selon nos envies et les spots découverts sur les routes. S’il y a un spot carte postale à ne pas manquer c’est bien celui de la cabane. Il y a le champs immense, la cabane en pierres au milieu et les montagnes en toile de fond. Par chance, peu de monde, voire personne ce jour là. Mais il s’agit bel et bien d’un endroit habituellement pris d’assaut. Coordonnées GPS : 43°53′47.27″N 06°06′30.04″E

Puis nous nous sommes postés face à l’arbre solitaire, l’un des spots les plus connus du plateau de Valensole. Je vous conseille d’y être au moment du coucher du soleil, à partir de 20h. Il y avait du monde mais pas autant que nous l’avions imaginé. Alors nous avons rapidement été charmés. Le champ de lavande ondule à perte de vue en revêtant des couleurs tantôt roses tantôt violettes, des couleurs changeantes et envoûtantes avec la lumière du soleil qui diminue de seconde en seconde.

2° À 6 KM DE VALENSOLE : ROUTE DE SAINT-GRÉGOIRE

Avant toute chose, je dois vous dire que c’est ici que j’ai vu des groupes de touristes cueillir la lavande en toute impunité. On pourrait croire à des jeunes. Et bien non, il s’agissait de différents groupes de personnes d’une soixantaine d’années. Ils arrachaient les brins et composaient des bouquets librement, sans se poser de questions. SVP, ne cueillez pas la lavande. Elle ne vous appartient pas, il faut respecter cela. C’est un peu comme si je marchais dans la rue et que, d’un coup, j’aperçois un magnifique rosier dans un jardin et que je saute le portail pour en cueillir les roses. Le manque de respect de certains touristes devient ingérable pour les propriétaires et cultivateurs des champs de lavande. À tel point que certains barricades l’accès à leur champ, las de trouver des centaines de touristes cueillir leur lavande chaque jour. Au delà de la cueillir, il faut aussi éviter de la piétiner mais également penser aux abeilles qui butinent sans relâche ces fleurs si fragiles.

Sur la route de Saint-Grégoire se trouve un chemin le long duquel il est possible de vous garer. Ensuite, il y a une petite butte à enjamber avant d’atterrir face un immense champ de lavande. Coordonnées GPS : 43°48′45.11″N 05°55′47.58″E

Je ne cueille pas, j’effleure simplement les fleurs pour la photo 🙂

3° MANGER UNE GLACE ARTISANALE À LA LAVANDE DEVANT UN CHAMP DE LAVANDE

35° ! C’est la température qu’il faisait ce jour-là ! Une petite glace n’était donc pas de refus. Alors la glace artisanale à la lavande ça donne quoi ? Au début, on a un peu l’impression de manger sa crème de jour. Mais après 3 bouchées, on apprécie vraiment ce gout inhabituel pour nos papilles. Rendez-vous au MEA, Route des Gréoux à Valensole pour la goûter !

4° LE CHAMP DE LAVANDE AU PIED DU VILLAGE DE BANON

Au pied du village médiéval de Banon se trouve un immense champ de lavande pour une image carte postale ! Vous pouvez vous arrêter le long de la route assez facilement. Coordonnées GPS : 44°01′49.39″N 05°38′04.52″E

5° LE CHAMP DE LAVANDE AU PIED DU VILLAGE DE SIMIANE-LA-ROTONDE

Le village de Simiane-la-Rotonde est situé entre le Mont Ventoux, la montagne de Lure et le Luberon. Nous sommes tombés dessus par hasard. Il surplombe champs de blé et de lavande. Coordonnées GPS : 43°58′51.75″N 05°34′21.3″E

OÙ PHOTOGRAPHIER LA LAVANDE DANS LE LUBERON (VAUCLUSE) ?

6° L’ABBAYE NOTRE-DAME DE SÉNANQUE

Pour allier visite culturelle et champs de lavande, je vous conseille de vous rendre sur la commune de Gordes et plus particulièrement à L’Abbaye Notre-Dame de Sénanque. Tout comme le plateau de Valensole, cet endroit est tout simplement incontournable, autant pour son cadre que pour sa beauté et son histoire. Il y a, depuis 2019, des travaux de restauration car certains murs menaçaient de s’effondrer. L’échafaudage gâche un peu le tableau mais il serait dommage de ne pas se rendre sur ce spot et en profiter pour visiter l’abbaye.

PHOTOGRAPHIER LA LAVANDE EN PROVENCE CARNET PRATIQUE

Quelle est la période de floraison de la lavande en Provence ? la floraison dépend du temps les semaines précédentes mais généralement, la période s’étend de mi-fin-juin à fin juillet voire début août selon l’altitude. La lavande fine ne poussant qu’à partir de 500 mètres, est susceptible de fleurir plusieurs jours après le lavandin.

À quel moment photographier la lavande ? sans aucun doute, au lever du jour et au coucher du soleil. La lumière est plus douce et laisse filer une multitude de couleurs aux nuances rose, bleue, violette. En journée, les champs de lavande restent beaux et impressionnants mais les images obtenues sont plus dures et beaucoup moins romantiques.

À quel moment est récoltée la lavande ? La récolte se fait alors que la floraison est complète et que la chaleur est au maximum car l’huile essentielle monte davantage dans la tige.

Comment est récoltée la lavande ? Les tiges florales sont coupées en gerbe et laissées à sécher 2 à 3 jours avant la distillation.

Mémo : ne piétinez pas la lavande dans le seul but d’obtenir une photo hyper instagramable. Ne la cueillez pas, elle ne vous appartient pas. Pour finir, penser aux abeilles qui nous sont si précieuses et qui travaillent durement, passant de fleur en fleur pendant la floraison de la lavande.

Emplettes : la lavande se décline de mille façons : huile essentielle, bonbon, savon, glace… Il y a vraiment de quoi se faire plaisir et rapporter quelques jolis souvenirs histoire de prolonger le séjour.

J’espère que ce petit guide vous aura donné envie d’aller admirer ce spectacle qu’est la floraison éphémère des champs de lavande. La liste des spots est loin d’être exhaustive. Je ne peux que vous recommander de rouler sur les routes et de vous arrêter à chaque fois qu’un endroit recouvert de bleu et de violet vous tape dans l’oeil.

Retrouvez notre escapade provençale sur nos réseaux sociaux

Si tu as apprécié cet article, n’hésite pas à le partager, à lui mettre une note ou un commentaire sympa

Note : 5 sur 5.

IMG_1139   Auteur : Alisson

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *