La péninsule de Snæfellsnes à l’Ouest de l’île est l’avant-dernière étape de notre voyage en Islande. Et quelle étape ! On se rend rapidement compte que ce côté de l’île est un concentré d’Islande. Côte sauvage, cratères, fjords, montagnes abruptes, champs de lave, glacier, orgues basaltiques… On trouve regroupé ici, sur ce petit bras de terre long de 75 km et large de 20, à peu près tous les paysages rencontrés pendant notre road-trip. On vous propose de découvrir notre journée sur la péninsule de Snæfellsnes en 9 étapes afin de vous aider à préparer au mieux votre découverte de ce joyau sauvage.

DÉCOUVRIR LA PÉNINSULE DE SNAEFELLSNES EN 9 ÉTAPES

1°. LES PHOQUES DE LA PLAGE D’YTRI TUNGA

Cela fait plusieurs années qu’une colonie de phoques a élu domicile sur la plage d’Ytri Tunga. Il y a donc de fortes chances de les observer à cet endroit. Les phoques sont nombreux sur les rivages de l’Ouest de l’île, tout comme les oiseaux marins. Le phoque commun et le phoque gris sont les deux espèces les plus présentes en Islande. Si vous les croisez, n’oubliez pas de respecter leur intimité, n’utilisez surtout pas de drone au risque de les effrayer.

2°. L’ÉGLISE NOIRE DU BUDIR

Connu sous le nom de l’église noire d’Islande, l’église de Buðir ne laisse pas indifférente. Premièrement, une église entièrement peinte en noir n’est pas courant et deuxièmement, elle est implantée au coeur d’une nature sauvage entre la montagne et l’océan. Un cadre vraiment mystique et surprenant.

3°. LE SENTIER CÔTIER & LES FORMATIONS ROCHEUSES D’ANARSTAPI

Au pied du mont Stapafell se trouvent Hellnar et Arnarstapi, deux villages de pêcheurs. Un sentier aménagé longe la côte sauvage pour offrir des paysages marins tous plus fascinants les uns que les autres. Il est possible de relier les deux villages à pied via le sentier. Ou bien, si comme nous vous n’avez pas le temps d’entreprendre une marche de 2h, il est possible de rejoindre les points de vue par la route.

4°. LE CRATÈRE SAXHOLL

Grimper sur les volcans en Islande est devenu presque normal pour nous. Une fois n’est pas coutume, nous voici à présent a l’assaut de ce petit mais néanmoins imposant cratère Saxholl. L’escalier aménagé qui monte au sommet du cratère paraît interminable mais en réalité, il faut moins de 10 minutes pour être en haut. De là, on a une vue imprenable sur l’océan mais aussi, par temps découvert, sur le glacier Snæfellsjökull. Ce jour-là, les nuages étaient bien accrochés au sommet du glacier mais nous avons quand même réussi à l’apercevoir quelques petites secondes avant qu’il ne disparaisse à nouveau.

Si vous avez lu Voyage au centre de la Terre de Jules Verne, ces noms et paysages vous seront surement familiers. Dans son livre, l’entrée vers le centre de la Terre se trouve ici, sous le glacier que l’on aperçoit sur la photo du milieu. C’est donc ici, que son voyage a commencé. Il faut savoir que c’est l’un des endroits où le volcanisme est le plus actif sur notre planète Terre.

5°. LE PHARE DE SVOTURLOFT

Le phare orange de Svörtuloft se situe sur la pointe la plus à l’ouest de la péninsule. Sa couleur éclatante contraste avec l’ambiance grisâtre qui nous accompagne depuis le début de notre journée. Après quelques minutes, doucement mais sûrement, le ciel bleu et les rayons du soleil commencent à apparaître. Le phare finit par être entièrement dans la lumière et quelle beauté. Pour accéder au phare orange il faut un 4×4 car il faut sortir de la route principale et s’engager sur une piste en lacets bien cabossée.

Pendant la saison, au printemps et à l’été, cet endroit est un lieu privilégié pour observer les nombreuses espèces d’oiseaux qui peuplent les rochers. On peut y voir très facilement les rigolos Macareux moine jusqu’à la fin du mois d’août.

6°. L’ÉGLISE DU VILLAGE D’HELLISSANDUR

C’est en reprenant la route que nous avons été attirés par cette petite église au toit rouge. Si nous ne l’avions pas aperçu au loin, on l’aurait manqué. Après quelques recherches, elle est pourtant un arrêt incontournable de la péninsule de Snæfellsnes. Ingjaldshólskirkja est la plus ancienne église en béton d’Islande. Elle semble avoir été déposée là, dans cet écrin de nature, au pied du Snæfellsjökull.

7°. LE FISH & CHIPS DU RESTAURANT SKER

Aux alentours, il n’y a pas beaucoup d’endroits où grignoter. Ólafsvík est la seule ville que nous avons traversée entre l’église et l’étape suivante et comme on avait faim… On s’y est arrêtés ! On a jeté notre dévolu sur le Fish & Chips du restaurant Sker. Malgré son prix, 23 € tout de même, on s’est régalés. Une grosse pièce de poisson charnue à la panure délicieuse, accompagnée de frites maisons tellement croustillantes. Un vrai régal !

8°. KIRKJUFELL & KIRKJUFELLFOSS

En arrivant à proximité de Kirkjufell, le paysage change. Les cascades se multiplient en dévalant les pentes abruptes des montagnes et le paysage se teinte de vert.

La montagne Kirkjufell et sa cascade sont probablement les deux endroits les plus photographiés de la péninsule. D’abord on arrive au pied de la montagne en forme de nón lá, vous savez, les chapeaux coniques vietnamiens. Kirkjufell qui signifie Montagne église est formée d’un empilement de roches volcaniques. Un peu plus au sud de la montagne se trouve Kirkjufellfoss, une petite cascade de 16 m surplombée par Kirkjufell. Tous les ingrédients sont réunis pour nous en mettre plein les yeux.

9°. LA ROUTE EN FORME D’ÉPÉE

En quittant Kirkjufell, sur la route du retour, nous traversons le fjord de Kolgrafafjörður en empruntant un pont en forme d’épée. Ce n’est pas visible à hauteur d’Homme, il faut prendre de la hauteur pour s’en rendre compte. N’hésitez pas à lancer votre drone. Cette forme d’épée serait un clin d’oeil au passé Viking de l’île.

Si on fait abstraction de nos nombreux arrêts sur la route du retour vers notre hôtel à Bifrost, notre journée dans la péninsule de Snæfellsnes se termine ici, avec la traversée du fjord de Kolgrafafjörður. On se souviendra toujours de cet endroit unique et de ce condensé d’Islande. Une pure journée coup de coeur ! Selon moi, il serait vraiment bien d’y passer 2 ou 3 jours afin d’en voir davantage et d’activer le mode slow travel pour ce côté de l’île.

Retrouvez notre escapade Islandaise sur nos réseaux sociaux

Si tu as apprécié cet article, n’hésite pas à le partager, à lui mettre une note ou un commentaire sympa

Note : 5 sur 5.

IMG_1139   Alisson

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *