La nouvelle éruption volcanique en Islande a commencé le 3 Août 2022, soit 10 jours avant que je commence à écrire ces lignes. Si tu souhaites aller voir le volcan en éruption en Islande et que tu as besoin de conseils pour préparer ta randonnée en toute sécurité, tu es au bon endroit. Dans cet article, tu trouveras une check-list des choses à préparer et à savoir, ainsi qu’un topo sur le terrain de la randonnée avec notre retour d’expérience. Le tout illustré de belles photos. En fin d’article, en bonus, pour t’aider à mieux comprendre le mécanisme, je t’ai mis une introduction au volcanisme pour les nuls !

Revenons à notre volcan ! L’éruption se situe dans la Péninsule de Reykjanes, à peu près dans la même zone où avait eu lieu la précédente éruption de 2021 qui avait duré 6 mois. Ça te dit quelque chose le Fagradalsfjall ? En tout cas, elle fait partie du même système volcanique. D’après les experts, cette nouvelle éruption située dans la vallée de Méradalir, est deux fois plus forte que la précédente. Une fissure s’est ouverte sur 300 mètres pour laisser remonter une quantité pharaonique de magma.

En 2021, lors d’un road-trip en Islande, nous avons eu la chance d’assister au dernier sursaut du Fagradalsfjall, le 18 septembre. C’était beau, une rivière de lave coulait à flots dans la vallée. Cette fois-ci, c’était bien différent. Nous avons assisté à la formation du cratère en admirant des fontaines de magma jaillissantes, impressionnantes. C’était fou !

SOMMAIRE DE L’ARTICLE

4 conseils pour préparer ta randonnée

Informations sur le sentier de la randonnée

Notre expérience au volcan & photos

Introduction au volcanisme

éruption volcanique islande 2022

4 CONSEILS AVANT D’ALLER VOIR LE VOLCAN EN ÉRUPTION

Assister à une éruption volcanique en Islande se fait plutôt facilement, du moins, dernièrement. L’Islande étant un pays faiblement peuplé où les gens sont respectueux de leur environnement, tout en étant conscients du danger qu’il représente, a naturellement instauré un climat de confiance entre la population et les autorités. En une phrase simplifiée : les Islandais ne font pas n’importe quoi !

Le plus grand danger est plutôt pour nous, touristes, à cause d’imprudences. Loin d’être de parfaits Islandais, mais avec 4 voyages sur l’île en moins d’un an, on peut quand même dire que nous faisons partie de ces voyageurs qui ont conscience de l’imprévisibilité et de la dangerosité des éléments naturels de l’Islande. Quand on entend avec une pointe d’humour que l’on peut vivre les 4 saisons en une journée, ce n’est plus à prouver. Il peut faire grand bleu à 10h00 et y avoir une tempête à 10h15.

Dans ce paragraphe, on te liste les 4 choses à prendre en compte absolument avant de venir voir le volcan en éruption.

1. La météo sur le volcan et en Islande en général

Je le disais plus haut, elle change vite et elle a peu de demi-mesures. Si tu n’es pas prévoyant ou, que tu négliges ce facteur, tu prends le risque de te retrouver dans une situation compliquée et dangereuse. Heureusement, l’Islande est dotée de bons outils pour connaître les tendances météo. Elles sont fiables et mises à jour en temps réel sur des sites qu’il est possible de traduire en Anglais. C’est à partir de ce premier paramètre que tu pourras te dire « go » ou pas !

2. Les gaz volcaniques

Une fois la météo au vert, il faut prendre en compte les gaz volcaniques orientés par le vent. Les donnés sont indiquées par créneaux horaires volcanoweather.is. Le magma contient des gaz dissous, dangereux pour toute forme de vie : humaine, animale et végétale ! Il faut donc s’assurer qu’il n’y a aucun danger avant de te lancer dans la randonnée. Le code couleur donné sur le site varie en fonction du sens du vent. Les gaz peuvent être au vert entre 10h00 et 12h00 et passer au rouge entre 12h00 et 14h00 à cause d’un vent qui envoie la fumée vers le point d’observation, ou d’un vent faible qui fait stagner les gaz sur le site.

Bon à savoir : respirer du CO2 peut, en fonction de sa quantité dans l’air, entraîner des maux de tête, des vertiges, une accélération du rythme cardiaque et des difficultés respiratoires, des troubles visuels, des tremblements et des sueurs. A 15% de CO2 dans l’air, c’est la perte de conscience brutale, à 25% c’est l’arrêt respiratoire et la mort assurée. Les volcans ne rejettent pas seulement du CO2 mais d’autres gaz toxiques tels que le dioxyde de souffre.

3. S’informer des annonces faites par les autorités et l’Office de Tourisme de la Péninsule de Reykjanes

Les officiels font régulièrement des mises à jour quant à l’évolution de l’éruption. De cette manière, ils informent, alertent et conseillent aussi bien la population que les touristes. Parmi les sites pour s’informer :

Infos utiles :

  • Notez qu’à ce jour (12 Août 2022), l’accès à l’éruption est interdit aux enfants de moins de 12 ans.
  • Les parkings du volcan sont payants : 7 € par 24h. Tu peux télécharger l’application Parka et payer directement en ligne.
  • Il ne faut pas marcher sur la lave séchée. Même si elle paraît solide et froide en surface, la roche cache en dessous d’autres couches de lave où la chaleur reste enfermée pendant des années.

4. Avoir le bon équipement pour grimper au volcan

Il ne faut surtout pas sous-estimer l’équipement pour aller au volcan et plus généralement, lorsque l’on voyage en Islande. Voici une check-list des indispensables :

  • Des chaussures de randonnée (on a vu des gens en baskets de ville, en bottes à talon ou encore en bottes de pluie… c’est n’importe quoi).
  • Un manteau chaud et imperméable
  • Des gants
  • Un bonnet
  • Une couche supplémentaire à mettre dans ton sac à dos
  • De l’eau, des encas et autres barres énergétiques, voire un repas
  • Des bâtons de randonnée, c’est super utile !
  • Une lampe frontale si tu randonnes le soir
  • Un téléphone chargé
  • Je te conseille d’acheter un masque à gaz. Laisse-le dans l’emballage et si tu ne l’utilises pas, renvoie-le à ton retour. Notre modèle : Moldex 5430
  • Une housse de sac à dos étanche en cas de pluie, un sac poubelle peut faire l’affaire
  • Des genouillères si, comme moi, tu fais partie de la team genoux en carton

ALLER VOIR L’ÉRUPTION VOLCANIQUE EN ISLANDE : INFOS SUR LA RANDONNÉE & RETOUR D’EXPÉRIENCE

Semaine du 8 au 14 AOÛT 2022Éruption volcanique de Méradalir à J+8

1) INFORMATIONS SUR LA RANDONNÉE

Quel sentier prendre pour aller voir l’éruption ?

Pour aller voir l’éruption au plus près, il faut prendre le sentier A.

Combien de kilomètres fait la randonnée ?

La randonnée pour aller jusqu’au cratère fait 12 km aller-retour depuis le parking le plus plus proche : le P1.

Combien de temps dure la randonnée ?

Le temps que tu mettras dépendra de ton rythme et de ton aisance en côte et sur un terrain assez technique. Nous l’avons faite plusieurs fois et, étant de bons marcheurs, nous avons mis en moyenne 1h30 à l’aller et 1h40 au retour. Le temps donné par les différents sites locaux est de 4 à 6 heures pour faire l’aller-retour.

Peu importe ton niveau, l’idéal est de partir tôt pour faire l’aller-retour dans la journée et profiter du spectacle, à ton rythme.

La randonnée est-elle facile ?

Encore une fois, cela dépend de ton niveau. Je dirais qu’elle est de difficulté moyenne mais faisable, à son rythme.

Bon à savoir : au 14 Août, des travaux d’aménagement du terrain sont en cours afin de faciliter l’accès. Un chemin au milieu d’une portion rocheuse est progressivement aménagé. Ce qui, crois-moi, facilitera beaucoup l’accès.

Comment est le terrain du chemin A ?

  • Les premiers mètres : à la sortie du parking, ils sont faciles.
  • Après 1 km : l’ascension commence et elle est plutôt raide. Elle se fait d’abord sur un chemin large, non technique.
  • Puis elle continue à flanc de colline, sur un chemin en lacets assez raide mais faisable. Attention, les petits graviers nous font facilement glisser, surtout en descendant.
  • Après cette portion, ça grimpe encore.
  • Une fois les côtes passées, on progresse sur d’anciennes coulées de lave : un passage technique et accidenté sur 2 km. Mais la bonne nouvelle, c’est que c’est à cet endroit que l’aménagement du terrain est en cours.
  • La dernière partie ne présente plus trop de difficultés si ce n’est une pente raide et non-glissante à descendre.

Quelle a été la météo pour nous ?

Une météo islandaise : du vent, du soleil, de la pluie, une tempête et du froid.


2) NOTRE EXPÉRIENCE EN QUELQUES MOTS & EN PHOTOS

Le volcanisme est devenu au fil des années, une passion. Conscients de notre chance d’être en Islande, spécialement pour admirer ce spectacle, nous avons englouti des kilomètres de marche pour nous rendre chaque jour sur le site de l’éruption et en profiter au maximum. C’est ainsi que nous avons vu le paysage changer sous nos yeux, de manière flagrante, de jour en jour. Nous avons assisté à des phases assez calmes, moyennes puis carrément dingues avec des fontaines jaillissantes à plusieurs dizaines de mètres de hauteur, avec une quantité de magma expulsée impressionnante. C’est absolument fascinant et différent à chaque seconde. C’est ce que je te montre en images dans cette partie.

Je te laisse imaginer à travers ce portfolio, à la fois magique et ténébreux, l’émotion indescriptible ressentie sur place. En arrivant à proximité du site, on distingue d’abord la fumée, viennent ensuite les projections de magma. Une fois sur place, les larmes montent. Alors on s’assoit ici, puis là, on descend au pied de la coulée puis on remonte… On se laisse hypnotiser par cette danse du feu venue des profondeurs de la terre pour justement, créer une nouvelle terre. Une nouvelle terre qui naît sous nos yeux… Impensable.

INTRODUCTION AU VOLCANISME POUR LES NULS

Depuis la formation de la Terre, le volcanisme participe à l’évolution chimique et géologique de notre planète. Les volcans existent en raison de la structure de la Terre. Notre planète est composée de plusieurs couches dont la température augmente avec la profondeur. Pour mieux visualiser, prenez un œuf:

  • Le jaune, au centre : c’est le noyau
  • Le blanc, autour : c’est le manteau
  • La coquille : c’est la croûte sur laquelle nous vivons. Cette coquille est fragile et fissurée en plusieurs morceaux : c’est la tectonique des plaques

C’est une bonne image, non ?

La région de Reykjanes en Islande, a tous les ingrédients pour un volcanisme très actif puisqu’elle se situe au niveau de la jonction des plaques tectoniques Eurasiatique et Nord-Américaine. Elle est traversée par une longue chaîne de montagnes sous-marine, au centre de l’Océan Atlantique : la dorsale médio-Atlantique qui fait partie de la tectonique des plaques et dont le mouvement est divergeant.

  • Les plaques tectoniques se déplacent indépendamment les unes des autres.
  • Lorsque 2 plaques continentales s’écartent l’une de l’autre, on appelle cela mouvement de divergence (ou d’expansion) : elles s’étirent et finissent pas se casser. Cela crée de l’espace pour laisser monter les roches qui, avec les changements de pression, se transforment en magma.

Les 2 plaques tectoniques sur lesquelles est située l’Islande s’écartent de 2 cm par an. Elles sont facilement visibles à Þingvellir où nous nous sommes rendus en novembre 2021 et dans la péninsule de Reykjanes. C’est donc la tectonique des plaques qui contrôle les séismes et le volcanisme. En Islande, 32 systèmes volcaniques sont actifs.

Depuis Mars 2021, avec l’éruption du Fagradalsfjall, le système volcanique de la péninsule de Reykjanes est entré dans un nouveau cycle éruptif qui promet de belles surprises. Je vous souhaite d’assister à l’une d’entre elles, c’est quelque chose d’unique.


Je t’invite à découvrir nos autres articles sur l’Islande, tu pourras y trouver l’inspiration et piocher de bonnes infos pour organiser ton prochain trip !


•Épingle nos affiches du volcan en éruption en Islande sur Pinterest :

Si tu as apprécié cet article, n’hésite pas à le partager, à lui mettre une note ou un commentaire sympa !

Note : 5 sur 5.

IMG_1139   Alisson

6 commentaires

  1. Cet article est super complet ! Je le garde en favori pour notre prochain voyage en Islande en ésperant qu’il y ait une éruption ! 🤞🏻

    1. Author

      Merci Auréline, je croise les doigts pour vous mais ne tardez pas si c’est celle-ci que vous avez dans le viseur !

  2. hello
    On s’apprête à aller en Islande pour 10 jours en famille. Ce que je souhaiterai voir : les aurores boréales le volcan et les baleines. Peut-être comme vous en y allant plusieurs fois…
    Je ne sais pas si c’est faisable … On va louer un Van 4X4 . Vous parlez de masque à gaz : vous avez une référence ? Quelles précautions prendre ?

    1. Author

      Bonjour, il n’y a pas besoin de masque à gaz, l’éruption est terminée 😉 Tout est faisable selon la durée du voyage. Bon voyage à vous 🙂

  3. Bonjour à vous deux,
    Nous partons pour un voyage en Islande début octobre 2022, je constate qu en visitant un des sites que vous conseillez que certaines routes sont fermées dans l’Est de l Islande. Avez vous rencontré cet imprévu ? Et si oui comment l’avez vous géré ?
    Je vous suis depuis quelques temps et j’adore parcourir votre site! Continuez ainsi!

    1. Author

      Hello,
      merci pour ton message et ton petit mot à la fin 🙂 Nous n’avons pas rencontré ce problème sur les périodes où nous avons voyagé. Les routes se ferment pendant l’hiver et le sont encore avant l’été, pendant la fonte des glaces. Tu peux regarder l’état des routes en temps réel sur les sites qu’on a mis dans les articles. Il y a road.is / Vedur / Safe travel 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.