L’Auvergne possède un patrimoine volcanique extraordinaire. Ce n’est pas pour rien qu’on surnomme la région « le pays des volcans ». Où que l’on soit, les volcans façonnent le paysage et l’expression « en prendre plein la vue » prend tout son sens. Ces anciens massifs volcaniques actifs pendant des millions d’années valent à eux seuls le déplacement. S’ajoute à cela une multitude de sentiers de randonnée pour qui aime s’évader, se couper du monde. Sans oublier la sympathie des Auvergnats et la bonne bouffe : fromage, saucisson, truffade… en Auvergne il y a de quoi se régaler et revenir avec quelques kilos en plus !

Peut-être l’avez-vous déjà compris, les raisons de venir passer un séjour en Auvergne sont nombreuses. Pour cette première escapade dans la région, nous avons élu domicile dans la ville du Mont-Dore pendant 5 jours. Une petite semaine placée sous le signe de la randonnée sur les volcans et de la dégustation de fromages. Dans cet article de blog, nous vous proposons 4 itinéraires de randonnée à faire en Auvergne, que vous soyez amateurs ou confirmés. Vous trouverez également des idées de visites et d’activités qu’il serait dommage de louper.

QUELLES RANDONNÉES FAIRE EN AUVERGNE ?

L’AUVERGNE DES VOLCANS EN BREF

En Auvergne, on trouve tous les types de volcans et pourtant, la région ne se situe pas en limite de 2 plaques tectoniques. Le volcanisme résulte de la poussée alpine qui a créé le bassin d’effondrement de la Limagne (Clermont Ferrand) et un amincissement de la croûte terrestre dans laquelle sont apparues fractures et fissures. Le magma s’est injecté dans les failles et a créé les volcans d’Auvergne. La chaîne des Puys-faille de Limagne, classée au patrimoine mondial de l’UNESCO, regroupe à elle seule et sur 32 km seulement, 80 volcans alignés. Ces volcans sont-ils éteints ? Et bien non ! Cependant, la dernière éruption volcanique date de 8000 ans. Les volcans d’Auvergne sont seulement endormis, un jour viendra où ils se réveilleront mais ne soyez pas inquiets, avant que des cônes de pouzzolane (scories) et que des coulées de lave jaillissent, les signaux en amont seront nombreux.

ITINÉRAIRE 1 | RANDONNÉE DU PUY DE LA VACHE ET DU PUY DE LASSOLAS

Ces deux volcans, la Vache et Lassolas sont situés presque côte à côte. Ils sont donc facilement accessibles lors d’une seule et même randonnée. Le sentier est simple et ne demande pas beaucoup d’efforts. En revanche, vos cuissots chaufferont sur 150 mètres, le temps de la montée des escaliers aménagés qui vous mèneront au sommet. Le Puy de la Vache est l’un des derniers volcans à être apparu dans la chaîne des Puys. Sa forme particulière est due à une grosse coulée de lave qui a donné à son cratère une forme de fer à cheval.

Distance de la boucle : 8,8 km – Difficulté : Moyenne

ITINÉRAIRE 2 | RANDONNÉE DANS LA VALLÉE DE CHAUDEFOUR

Si je devais résumer cette petite randonnée en 2 mots : facile et canon. Malgré la grisaille et la menace constante d’averses, nous avons adoré cette promenade. Pendant 2h, nous avons admiré des paysages somptueux, des cascades, enjambé des sources minérales, regardé chaque petite fleur qui se trouvait sur notre chemin. Les 3 immanquables :

  • La cascade de Pérouse : elle se trouve à une vingtaine de minutes du point de départ, sur votre gauche, le long du chemin boisé.
  • La vallée de Chaudefour : elle fait partie des trois vallées glaciaires du massif du Sancy. Vous tomberez dessus en poursuivant votre chemin après avoir fait le crochet vers la cascade de Pérouse. Le paysage est rempli de fleurs des montagnes et surplombé de pics aiguisés. Un endroit à couper le souffle. Parmi les imposants rochers, on trouve La Dent de la Rancune, un rocher d’escalade prisé des grimpeurs expérimentés, ou la Crête de Coq. Au niveau de l’intersection, le sentier continue sur la gauche. Vous traverserez un petit pont avant de vous engager dans la forêt en direction de la cascade de la Biche.
  • La cascade de la Biche : elle est située au fond de la vallée, vous l’atteindrez en une petite heure après le carrefour des différents sentiers de randonnée de la vallée. Le chemin grimpe un peu mais ne présente aucune difficulté. Le débit de la cascade de la Biche est lié à la fonte des neiges et lors de notre venue, il n’y avait pas énormément d’eau. En revanche, nous avons été impressionnés par sa hauteur (30 mètres) et par les parois immenses, lisses et brillantes allant de la couleur noire aux tons marronés. Le retour se fait en sens inverse !

Distance de l’AR : 6,4 km – Difficulté : Facile avec quelques côtes.

ITINÉRAIRE 3 | RANDONNÉE DU PUY DE SANCY PAR LE CHEMIN DES CRÊTES

La randonnée du puy de Sancy par le chemin des Crêtes a été la plus longue, la plus éprouvante mais aussi la plus belle de toutes. Le Puy de Sancy, du haut de ses 1886 mètres, est le plus haut volcan de France métropolitaine. Le volcanisme du massif du Sancy regroupe tous les types de volcanisme qui existent. Cela vous donne une idée des paysages bien différents que l’on peut admirer. Depuis la ville du Mont-Dore, son sommet est accessible en téléphérique ou à pied via le chemin des Crêtes. En partant des Thermes du Mont-Dore par le Chemin de la Cascade (PR balisé), vous vous engagez pour une longue ascension. Cette randonnée, en plus d’être longue, n’est vraiment pas facile de par son dénivelé de 1090 mètres. On grimpe des kilomètres durant. La première partie annonce la couleur : une montée bien raide dans la forêt, jusqu’à la plus haute cascade d’Auvergne, la Grande cascade.

Le sentier continu de l’autre côté du pont, toujours en grimpant mais cette fois-ci par un escalier aménagé. De là, vous rattraperez le GR4 et évoluerez sur une plaine avant d’atteindre les crêtes du Sancy.

Puis vous atteindrez les crêtes… enfin ! La route sera encore longue et difficile surtout si, comme nous, vous avez du vent. Nous nous sommes fait déporter à plusieurs reprises avec un vent de côté, puis ralentir, avec un vent de face ! Mais c’est en marchant sur les crêtes que les panoramas sont les plus fous, les plus vertigineux !

Conseils : Je ne vous apprends rien en vous disant que le temps change vite à la montagne. Partez bien équipé, avec plusieurs couches à retirer si besoin. Polaire + coupe-vent n’étaient pas de trop sur cette randonnée. De bonnes chaussures de marche sont nécessaires au vue de la distance. Pensez à prendre de l’eau, au minimum une grande bouteille par personne et de la crème solaire.

L’arrivée au sommet du Puy de Sancy. Le mot « puy » vient du latin « podium » et signifie « butte ». Ici, un puy est un sommet d’origine volcanique. Pour atteindre celui du Sancy il vous faudra encore grimper, en partie sur un escalier aménagé et assez raide. Mais la bonne nouvelle c’est que quand ça monte, ça redescend forcément après !

En haut, les efforts sont largement récompensés avec une vue à 360° où l’on peut distinguer jusqu’à 1/7e de la France. De la chaîne des Puys aux sommets du Cantal, les massifs montagneux s’offriront à vous.

Le retour se fait par le GR30 jusqu’au sentier des Capucins qu’il faut emprunter pour redescendre au Mont-Dore. Il vous restera 7,5 km sur un chemin vallonné. Autre option si vous êtes fatigué : redescendre avec le téléphérique et parcourir à pied les quelques kilomètres restants jusqu’au Mont-Dore.

Distance : 17 km – Durée : 6h30 – Dénivelé : 1092 mètres – Niveau : difficile

ITINÉRAIRE 4 | RANDONNÉE DU PUY-DE-DÔME AU PUY PARIOU

Le Puy-de-Dôme (1465 m) est le plus célèbre des volcans de la chaîne des Puy. Son dôme de lave sur lequel trône son observatoire, est visible depuis de nombreux endroits. Il paraît que des cendres de ses nuées ardentes ont été retrouvées en Suisse, à 300 km de là. Il est accessible en train à crémaillère depuis la Maison de site au pied du Puy-de-Dôme ou, pour les plus motivés, à pied via le chemin des Muletiers au départ du Col de Ceyssat.

Ce qu’il faut savoir avant de s’engager sur le chemin des Muletiers : l’ascension est relativement courte mais difficile. On gravit un chemin en lacets sur 2 km avec un dénivelé de 350 mètres. Nous l’avons fait en 28 minutes mais le temps moyen est plutôt de 45 minutes. L’effort est intense mais il en vaut la peine. Ce sentier est emblématique puisque des pèlerins Gallo-Romains l’empruntaient pour rejoindre le temple de Mercure dont les vestiges ont été découverts pendant la construction de l’observatoire en 1872. Au bout du chemin, vous découvrirez un magnifique panorama. Pour poursuivre la journée en beauté, du sommet, vous pourrez rejoindre, en une petite heure, le Puy Pariou via le sentier des Chèvres.

Randonnée du Puy-de-Dôme au Puy Pariou par le sentier des Chèvres. Le départ du sentier se situe à côté de la gare d’arrivée du train à crémaillère. Vous longerez les rails sur une route en béton durant quelques mètres avant de tomber sur un portillon en bois. De là, les escaliers vous mèneront dans une vallée (retournez-vous de temps à autre pour admirer le Puy-de-Dôme) puis dans une forêt… La promenade est facile et très agréable puisqu’elle nous fait traverser des paysages très différents. Une fois arrivé au pied du Puy Pariou, empruntez l’escalier jusqu’au sommet. Pour le retour, en redescendant au pied du Pariou par le même escalier, suivez le chemin balisé qui indique Col de Ceyssat.

Distance de la boucle : 12,5 km – Durée : 3h30 – Dénivelé : 600 mètres – Niveau : facile

Le Puy Pariou (1209 m) est magnifique et différent des autres volcans puisqu’il se caractérise par un cratère aux bords réguliers en forme d’entonnoir. Une fois au sommet, un chemin aménagé permet de descendre au centre du cratère.

QUELLES ACTIVITÉS FAIRE EN AUVERGNE, EN DEHORS DE LA RANDONNÉE ?

L’Auvergne ne se prête pas seulement à la randonnée. Il y a beaucoup d’activités outdoor à faire mais également des visites culturelles et historiques. Sur 5 jours nous sommes loin d’en avoir fait le tour mais voici quand même quelques idées qui pourraient bien vous inspirer !

  • Faire du parapente au sommet du Puy-de-Dôme.

C’était la première fois que nous faisions du parapente et bien-sûr, nous n’avons pas été déçus. Les moniteurs d’Aéroparapente sont cool et rassurants quand, comme moi, on a un peu la trouille. Le vol se déroule en biplace et dure une quinzaine de minutes. Nous avons été surpris par la douceur du vol et la stabilité du parapente. Une expérience à vivre sans aucune retenue. En plus, comme toujours, vu du ciel le panorama est totalement différent tout comme les émotions qui, dans les airs, sont démultipliées. Durant les mois d’été, il paraît qu’on peut même apercevoir le Mont Blanc !

  • Pénétrer au coeur du volcan de Lemptégy

C’est à bord d’un petit train ou à pied que l’on peut pénétrer au coeur du volcan de Lemptégy. Un volcan vieux de 30 000 ans qui, à la fin de la Seconde Guerre mondiale a été choisi pour l’extraction de ses scories volcaniques. Avec cette exploitation, le volcan s’est découvert petit à petit et on peut aujourd’hui visiter son coeur. Saviez-vous que les scories servent à tout un tas de choses ? Ils sont par exemple répandus sous la pelouse du Stade de France pour permettre à l’eau de s’évacuer rapidement, et sans le savoir, ils y en a peut-être dans votre jardin ou dans la litière de votre chat. À bord de ce petit train rouge, on remonte le temps, la visite est ludique et nous permet de comprendre un peu mieux le mécanisme complexe et fascinant des volcans.

  • Visiter le château féodal de Murol

Le château de Murol culmine sur un éperon rocheux à 1000 mètres d’altitude. Nous sommes tombés dessus par hasard alors que nous allions faire un tour dans la ville de Saint-Nectaire.

  • Acheter du fromage

Je ne sais pas si acheter du fromage peut être étiqueté comme une activité mais pourquoi pas ! La liste des fromages AOP d’Auvergne est plutôt bien fournie ! Saint-Nectaire, Cantal, Bleu d’Auvergne, Fourme d’Ambert, Salers : voilà les cinq grands fromages AOP à savourer si vous êtes dans la région !

  • Manger une truffade

L’Auvergne est le paradis des randonneurs mais aussi des gastronomes. La truffade est le plat typique et devinez quoi ? Elle est faite à base de fromage ! Du Cantal, des lardons et des pommes de terre, servie avec une salade et du jambon de pays. Rien que ça. Où manger une bonne truffade au Mont-Dore ? L’Auberge des Mancelles, en plus de nous servir une bonne truffade, nous accueille en extérieur, dans un cadre magnifique au pied des crêtes du Sancy.

LA TRUFFADE

Pour 4 personnes : 500 g de pomme de terre – 250 g de Cantal – de l’ail – sel et poivre. Accompagnement : salade verte et Jambon de Pays.

Préparation

  • Eplucher et tailler les pommes de terre en rondelles.
  • Les faire sauter, dans une cocotte à cru et assaisonner d’ail, de sel et de poivre.
  • Ajouter la tome fraîche de Cantal en fin de cuisson.
  • Mélanger à l’aide d’une cuillère en bois puis servir.

OÙ DORMIR DANS LA VILLE DU MONT-DORE ?

Franck a déniché une super adresse via Airbnb. Christian, le propriétaire possède un petit immeuble en plein centre-ville et propose 3 appartements à la location. Le notre était parfait, très propre et bien équipé. Pour plus d’informations rendez-vous sur la page Airbnb « L’appartement au coeur du Mont-Dore de Christian ».

Nos quelques jours passés en Auvergne ont suffi à nous séduire. Nous savons déjà que nous y retournerons ! Premièrement, nous sommes fascinés par les volcans et quoi de plus excitant que de savoir que le dernier volcan de la région, est sorti de terre il y a seulement 8000 ans ? Encore plus excitant : le volcanisme en Auvergne est seulement endormi et un nouveau volcan pourrait surgir à tout moment ! Deuxièmement, on adore la randonnée et cette région est un paradis pour les amateurs de belles balades, du simple marcheur au plus expérimenté. On aime aussi la flore et le coin regorge de petites fleurs des montagnes. Pour finir, j’adore et au delà le fromage. Franck est plutôt saucisson et jambon de pays. Autant de conditions réunies pour passer un séjour inoubliable, 100% nature et terroir.

Retrouvez notre séjour en Auvergne sur les réseaux sociaux

IMG_1139   Auteur : Alisson

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *