Observer des aurores boréales en Islande faisait partie de notre check-list. Seulement voilà, voir des aurores boréales n’est pas si simple. Il faut qu’un grand nombre de facteurs soit réunis au même moment. En arrivant en Islande nous étions loin d’être calés sur le sujet. C’est toujours le cas actuellement, à la différence que nous sommes aujourd’hui en mesure de vous donner quelques bons conseils pour optimiser vos chances de voir les aurores boréales en Islande mais également de les photographier. Des conseils issus de nos recherches et largement complétés par Alizée du blog hellotefiti.

VOIR LES AURORES BORÉALES

QU’EST-CE QU’UNE AURORE BORÉALE ?

Les aurores boréales ne sont visibles que dans l’hémisphère Nord, pour l’hémisphère Sud, on parle d’aurores australes. Aurora est le nom de la déesse de l’aube et signifie « lever du jour ». Borealis fait référence au nom grec qui désigne « le vent du Nord ». Les aurores boréales, aussi appelées aurores polaires, se manifestent le plus souvent par des voiles verts très lumineux qui peuvent aussi être bleus, rouges orangés et même roses. Leur couleur dépend des gaz présents dans l’air.

COMMENT SE PRODUISENT LES AURORES BORÉALES ?

Les aurores boréales se produisent toute l’année grâce aux vents solaires et à l’atmosphère terrestre qui se combinent. Des particules chargées énergiquement entrent en collision avec des atomes de haute altitude. Ce vent solaire est ensuite dirigé dans l’atmosphère par le champ magnétique de la Terre et crée la danse des aurores boréales.

QUAND VOIR LES AURORES BORÉALES EN ISLANDE ?

En Islande, il est possible d’observer les aurores boréales de fin août à mi-avril. Après le soleil de minuit correspondant aux mois d’été, les nuits recommencent à être noires ce qui rend possible leur observation. Cependant, la nuit noire n’est pas la seule condition pour les apercevoir.

COMMENT OPTIMISER VOS CHANCES DE VOIR DES AURORES BORÉALES ?

Il est impossible de prédire si vous aurez la chance d’en voir ou pas. Plus votre séjour en Islande est long plus vos chances sont grandes. Je vous dis ci-dessous comment optimiser votre chasse aux aurores boréales :

1) Vérifiez en direct l’arrivée et l’intensité de l’aurore à venir sur ce site .

2) Sortez par temps dégagé après le coucher de soleil. En septembre (mois de notre séjour), à partir de 22h

Éloignez-vous des lumières des villes. RDV ici pour trouver les bonnes zones

4) Orientez-vous vers le Nord. En effet, les aurores arrivent par l’Est et continuent leur route vers l’Ouest

5) Trouvez un endroit avec une vue dégagée. Attention aux montagnes qui peuvent gêner la visibilité

Astuce : sachez que lorsqu’elles ne sont pas très fortes, les aurores s’apparentent à un léger voile gris clair semblable à un voile nuageux. C’est seulement avec vos appareils photo, dont la sensibilité lumineuse est plus importante que l’oeil humain, que vous pourrez les voir dans toute leur splendeur. Par ailleurs, les jours de pleine lune ne sont pas idéaux car la lumière diffuse de la lune atténue fortement la couleur des aurores polaires.

PHOTOGRAPHIER LES AURORES BORÉALES

Pour photographier les aurores boréales, vous aurez besoin d’un appareil photo qui permet de régler la vitesse d’obturation et les ISO (type hybride ou reflex). vous aurez également besoin d’un trépied pour stabiliser votre appareil. Prenez une deuxième batterie chargée à fond car le froid a tendance à les décharger plus vite. Sachez que le plus dur n’est pas de photographier l’aurore boréale mais de la trouver. Voici nos conseils pour photographier les aurores boréales :

1) Installez votre trépied sur une surface stable. Fixez votre appareil photo en pointant en direction des aurores polaires. Tenez compte du paysage dans votre cadrage

2) Utilisez un objectif grand angle de préférence. Réglez la mise au point sur « infini » si votre objectif le permet. Autrement, vous devrez régler la mise au point manuellement et c’est un peu galère. Nous avons shooté avec un boitier Lumix S5 et un 20-60 f3-5. Ce n’est pas très grand angle mais suffisant, autant pour l’angle que pour la luminosité.

3) Passez sur le mode manuel de votre appareil. Pour commencer, réglez les ISO sur 1000, ouvrez au maximum pour laisser rentrer le plus de lumière possible (f3-5 pour nous) et réglez la vitesse d’obturation entre 15 et 20 secondes. Ces réglages doivent s’adapter en fonction de l’intensité de l’aurore boréale observée mais aussi de votre matériel.

  • Si votre image est trop claire : augmentez la vitesse et baissez les ISO
  • Si l’aurore n’est pas assez visible : augmentez le temps de pause et les ISO (attention la montée en ISO peut générer du grain sur votre image).

Il n’y a qu’en faisant des tests avec différents réglages que vous obtiendrez l’image souhaitée.

Astuce : nous avons passé 2h dehors, de 22h à minuit, avec seulement 3 petits degrés et un vent glacial. Seulement 2h car le temps a fini par se couvrir et les aurores boréales ont disparu peu à peu sous nos yeux. Je vous conseille de bien vous couvrir, de prendre un Thermos et des petites choses à grignoter. Quoi qu’il arrive, vous aurez froid mais la danse des aurores boréales saura, à coup sûr, vous réchauffer !

Et voilà, le tour est joué !

Retrouvez notre escapade Islandaise sur nos réseaux sociaux

Si tu as apprécié cet article, n’hésite pas à le partager, à lui mettre une note ou un commentaire sympa

Note : 5 sur 5.

IMG_1139   Alisson

2 commentaires

  1. Elles sont tellement belles ces photos d’aurores ! Gros coup de coeur pour celle en format paysage avec les deux lignes… Sublime !
    Et top cet article ! ON VEUT LA SUITE !

    1. Author

      Merci beaucoup Alizée, pour tes conseils également ! J’espère que tu feras un article du même genre sur ton blog hellotefiti.fr 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *