Les Fjords de l’Ouest en Islande se trouvent dans la région la plus sauvage et la moins peuplée du pays. Pour ce troisième voyage sur l’île, alors que la majorité des voyageurs se concentre dans le Sud du pays, nous avons décidé de mettre le cap à l’Ouest. Les Westfjords sont une terre de légendes rythmées pas les épopées nordiques et donc inévitablement, par l’arrivée des Vikings et leurs drakkars (Des fans de la série par ici ? Nous, complètement). Si l’on regarde la physionomie du territoire sur une carte, on distingue nettement les contours en forme de main ouverte sur l’Atlantique Nord. La légende raconte qu’ils auraient été tracés par des trolls. J’aime bien l’idée ! 

Dans cet article de blog, on vous emmène au bout de l’Islande, dans une région où l’Homme et la nature ne font qu’un. Dans un coin qui nous invite naturellement au slow travel pour profiter pleinement des éléments, de l’isolement, des grands espaces à perte de vue. Ici, il n’y a que 7 000 habitants alors autant vous dire qu’à part des moutons, vous ne croiserez pas grand monde sur votre route et vous aurez le sentiment, plus qu’ailleurs, d’être coupés de tout.

Si vous vous demandez ce qu’il y a à voir dans les Fjords de l’Ouest, notre article est fait pour vous. Vous y trouverez l’inspiration à travers nos découvertes et nos coups de cœur. On vous donne aussi quelques bons conseils, dans notre carnet pratique, pour préparer ce périple en toute sérénité. Bonne lecture !

LES ENDROITS ET ACTIVITÉS À NE PAS MANQUER DANS LES FJORDS DE L’OUEST

1) ADMIRER LES PAYSAGES DES FJORDS DE L’OUEST

Je commence par ce point qui, même s’il n’existait pas dans cet article, vous sauterait aux yeux une fois sur place. En roulant dans les Fjords d’un point A à un point B, on est émerveillés chaque minute au détour de chaque virage. Je vous conseille de prendre votre temps. De rouler, mais de rouler en pleine conscience face aux paysages qui s’offrent à vous en mettant de côté, au maximum, votre objectif de timing pour relier vos étapes. Dans les Westfjords, le paysage est aussi changeant que le temps. Vallées, terres agricoles, cratères, cascades, champs de lupins, plages paradisiaques, côtes déchiquetées… Même avec la meilleure volonté du monde, il vous sera impossible de ne pas vous arrêter régulièrement pour figer ces paysages avec votre appareil photo. Petit conseil qui paraît évident, mais qui l’est de moins en moins : pensez avant tout, à les figer avec vos yeux !

2) SE RENDRE SUR LA PLAGE DE RAUðISANDUR

Son nom signifie “sable rouge”. Après avoir quitté la route principale pour nous engager un petit moment sur une piste, on découvre, en contrebas, tel un mirage ou encore une peinture, la magnifique plage aux couleurs vives et contrastées, de Rauðisandur. On y a pique-niqué, à côté d’une famille de moutons venue se prélasser sur la plage, au soleil. Ne manquez pas la petite église typique, noire au toit rouge, au bout du chemin.

3) OBSERVER LES MACAREUX MOINE AUX FALAISES DE LÁTRABJARG 

En hiver, les macareux moine vivent en haute mer. Au printemps, ils envahissent l’Islande par millions pour retrouver leur partenaire (le même pour toute la vie) et pondre leurs œufs dans leur terrier respectif (le même pour toute la vie). Ils sont facilement observables le long des falaises de Látrabjarg de juin à août. Ils sont curieux, friendly, amusants et ultra photogéniques. Si vous vous demandez où observer les macareux moine en Islande, c’est clairement ici qu’il faut vous rendre. 

Sensibilisation à l’observation des macareux moine et autres espèces d’oiseaux marins : 

On est inévitablement surexcité à l’idée d’observer les clowns des mers. Sachez que leurs terriers sont creusés sous la roche, au bord des falaises et qu’il est très dangereux de vouloir s’approcher encore et encore. Les falaises de Látrabjarg sont un vrai gruyère. Il faut impérativement rester à bonne distance et respecter le balisage, à la fois pour votre sécurité, mais aussi pour préserver l’écosystème et surtout, pour la tranquillité des oiseaux et de leurs nids.

Interdiction estivale :

Pour des raisons évidentes, il est interdit d’utiliser son drone au niveau des falaises durant l’été. 

Conseils : 

Pensez à prendre des jumelles et couvrez-vous, il y a énormément de vent le long des falaises. 

Quand observer les macareux moine ? 

Pour avoir la chance d’observer différentes colonies, privilégiez le matin, assez tôt ou le début de soirée. On peut en voir dans la journée, mais ils sont moins nombreux car occupés à pêcher en mer.

En été, outre cette petite mascotte bien sympathique, vous pourrez admirer de nombreuses espèces d’oiseaux marins mais pas seulement.

Voici la liste des oiseaux que nous avons croisé sur notre chemin, en ordre ci-dessous :

  1. Macareux moine et Fulmar boréal au bord d’une falaise
  2. Lagopède alpin ou perdrix des neiges mâle au milieu d’une coulée de lave séchée
  3. Gang de mouettes tridactyle au milieu d’une plage de sable noir
  4. Huitrier pie et son petit au milieu des algues, à marée basse
  5. Gang de pingouins torda au bord d’une falaise
  6. Couple de pingouins torda presque bien caché dans leur nid, au bord d’une falaise
  7. Huitrier pie en vol. Dommage, il n’y a pas le son sur une image… Son cri est tellement strident
  8. Chevalier gambette au milieu de la route, sur une patte (l’autre était rangée)

4) SE RENDRE AU PIED DE LA CASCADE DYNJANDI

Haute de 100 mètres, la chute de Dynjandi, tel un magnifique voile de mariée, dégringole élégamment le long d’une paroi rocheuse impressionnante dont elle épouse parfaitement la forme. Plus bas, elle se divise en 7 petites cascades. C’est un vrai régal pour les yeux. Le cadre semble sortir tout droit d’un décor de film.

Infos utiles : il est facile de se rendre au plus près de la cascade en une quinzaine de minutes grâce au chemin aménagé.

5) FAIRE DU CHEVAL À ÌSAFJÖRðUR

Saviez-vous que l’Islandais est l’unique race de cheval en Islande depuis l’an 930. Ce petit cheval robuste possède 5 allures, dont le tölt qui lui est propre. Je vous conseille d’essayer le tölt même si vous n’êtes pas un cavalier en herbe. Vous serez surpris par l’incroyable stabilité de cette allure. Pour faire cette balade, nous avons fait appel à Fosshestar que nous avons grandement apprécié. La balade dans le fjord était venteuse, mais très jolie et nous avons préparé nos chevaux avant de sortir de l’écurie : brossage, nettoyage des sabots…

6) OBSERVER LE RENARD POLAIRE

Prédateur redoutable, chassé dans la plupart des régions en Islande, le renard polaire mène une vie bien tranquille au nord-est du pays. On a tenté de l’observer pendant toute une journée, sans succès. Outre notre manque certain d’expérience en la matière, on a essayé d’analyser pourquoi nous n’en avons pas vu un seul alors qu’ils sont nombreux dans la péninsule d’Hestur. J’espère que cela vous aidera à mieux vous préparer !

– Première difficulté : il fait la taille d’un gros chat et n’est donc pas très grand.

– Deuxième difficulté : en été, sa fourrure brune se fond dans le décor.

– Troisième difficulté : il faut être discret (sur ce point, on a mal assuré.)

– Quatrième difficulté : il voit mal, mais son odorat est très développé. Il peut nous sentir à des kilomètres à la ronde et davantage si le sens du vent mène nos odeurs vers leurs terriers.

Conseils pour augmenter vos chances de voir des renards polaires :

Ils sortent se nourrir à marée basse. L’idéal est donc de venir 2 h avant et de rester jusqu’à 2 h après le coefficient le plus bas de la marée. Néanmoins, le meilleur conseil que je puisse vous donner est de faire appel à un spécialiste ou même, un habitué.

Je vous glisse quelques clichés réalisés lors de cette journée qui, malgré l’échec de l’observation, fut très belle.

7) PRENDRE UN BAIN CHAUD DANS UNE SOURCE NATURELLE

Les sources chaudes naturelles gratuites font partie du paysage des Fjords de l’Ouest. Le plus difficile est de se raisonner pour ne pas y passer tout son temps. Vous trouverez ici une petite liste des sources que vous serez susceptibles de croiser sur votre route.

LES FJORDS DE L’OUEST : CARNET PRATIQUE

carte d'Islande

Quand aller dans les Fjords de l’Ouest ?

Presque coupé du monde durant les mois d’hiver, les Fjords de l’Ouest se visitent en été, lorsque toutes les routes sont ouvertes et que le climat est plus clément. Pour connaître l’état des routes en temps réel, vous pouvez vous rendre sur ce site.

Retour d’expérience : nous avons réalisé ce voyage fin juin 2022. Toutes les routes étaient ouvertes.

Comment y accéder ?

Il faut compter 7h de route de Reykjavik à Isafjorður. Il n’y pas de routes directes qui permettent de passer d’un fjord à l’autre du coup, nous sommes obligés d’en faire le tour à chaque fois. De longs et magnifiques trajets avec de merveilleux paysages en toile de fond.

Quelle voiture louer pour aller dans les Fjords de l’Ouest ?

Comme presque partout en Islande, il faut une voiture solide qui puisse traverser les pistes sans encombre. 4×4 obligatoire !

Retour d’expérience : si vous cherchez où louer une voiture en Islande, nous vous suggérons l’agence Blue Car Rental.

Combien de temps prévoir dans les Fjords de l’Ouest ?

Il est difficile de répondre à cette question. Nous y avons passé 4 jours complets, nous avons vu et fait beaucoup de choses, mais au global, 4 jours, c’est vraiment trop peu pour découvrir cette région qui invite au slow travel. L’idéal selon moi, est d’y rester au moins 6 jours pour profiter pleinement des Westfjords en gérant bien les longs trajets en voiture. 

Où dormir dans les Fjords de l’Ouest ?

L’Islande, et vous le constaterez par vous-même, n’est pas un pays adapté au tourisme de masse. On ne trouve pas d’hébergements à chaque coin de rue et ceci est encore plus vrai dans les Fjords de l’Ouest. Je vous conseille de réserver vos hébergements à l’avance pour vous garantir de la disponibilité aux dates souhaitées. La majorité des hébergements proposés sont des guesthouses avec cuisine et salle de bain partagées. Se loger en Islande coûte cher et cette forme d’hébergement est de loin la plus répandue et aussi la plus économique.

Retour d’expérience : Nous avons été contents de chaque guesthouse dans lesquelles nous avons dormi. Tant par l’accueil que la propreté ou encore le cadre. Je vous mets ici les liens de nos hébergements coups de cœur dans les Westfjords : Reykholar HostelSudavik Guesthouse

Quels vêtements prendre dans la valise ?

Il faut prendre de tout, comme si vous alliez vous confronter à toutes les saisons (ce qui sera probablement le cas). Manteau chaud et imperméable, bonnet, gants et pulls obligatoires.

Retour d’expérience : Nous avons eu beau temps, mais aussi beaucoup de vent et un vent vraiment glacial. Ma tenue type durant ce séjour : legging de sport, chaussures de randonnées, gros manteau et bonnet.

Où manger dans les Fjords de L’Ouest ?

Après trois séjours en Islande, le plus économique reste d’apporter vos sachets de riz et de quinoa dans vos valises et de compléter votre repas avec quelques légumes frais achetés dans un supermarché type Bonus.

Infos utiles :

Entre juin et mi-juillet, le soleil ne se couche jamais. Il descend, passe la ligne d’horizon et remonte tout de suite. J’avais hâte de vivre cette expérience qui, je le pensais, serait vraiment déroutante. Finalement, pas du tout. Je suis même sortie chaque « nuit », aux alentours de 2h du matin, au moment du réveil pipi pour aller jeter un œil au paysage et à ses lumières étranges et rasantes.


J’espère que cet article vous aura donné envie de visiter ce territoire du bout du monde. Les Fjords de l’Ouest sont isolés, vierges, plus vrais que nature. Ils ne sont pas accessibles toute l’année alors ne manquez pas de les découvrir en été et ainsi faire le plein de nature, de grands espaces et d’air pur.

  • Épinglez nos affiches sur notre séjour dans les Fjords de l’Ouest sur Pinterest :

Retrouvez tous nos articles sur l’Islande ici. Si vous voulez faire le tour de l’île en road-trip, lisez cet article – Si vous avez l’intention de vous frotter au rude hiver boréale, cet article est fait pour vous !

Si tu as apprécié cet article, n’hésite pas à le partager, à lui mettre une note ou un commentaire sympa

Note : 5 sur 5.

IMG_1139   Alisson

2 commentaires

  1. C’est frais authentique et très clair ! Merci pour cet article.
    Les photos sont superbes c’était un plaisir de suivre vos aventures sur Instagram durant votre séjour !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.